Traiter les symptômes comportementaux d’Alzheimer

juin 6, 2013 0 Par Info-alzheimer

La maladie d’Alzheimer engendre plus qu’une simple perte de mémoire. Le patient, ainsi que son entourage, doivent faire face à plusieurs symptômes comportementaux tels que l’apathie, agitation, agressivité, dépression, délirium, voire même les hallucinations. Bien que ces troubles varient en fonction des patients, ils s’aggravent généralement avec l’évolution de la maladie.

Approches thérapeutiques

1. Utilisation des psychotropes : ces médicaments varient en fonction des divers troubles comportementaux. Il faut impérativement consulter un médecin avant l’administration de psychotropes.

2. Mesures préventives : La meilleure solution est de miser sur certaines techniques préventives pour minimiser les symptômes. A titre d’exemple, l’entourage du patient doit apprendre à repérer tous les éléments qui peuvent déclencher les symptômes, tels qu’un choc extrême, nuisances sonores ou même un événement inattendu.

3. Médicaments spécifiques à d’Alzheimer : Certains médicaments, tels que les antiglutamates et les anticholinestérasiques peuvent réduire la fréquence des problèmes comportementaux. Les neuroleptiques sont couramment utilisés pour calmer les crises d’agressivité ou d’agitation.